RANDONNEUR EN HERBE

APPRENDRE EN S'AMUSANT

> RANDONNEUR EN HERBE

LA MORPHOLOGIE DU CHEVAL DE RANDONNÉE

Même si un cheval te semble beau, tu dois t’assurer qu’il a de bons aplombs pour pouvoir le monter en toute sécurité, quel que soit le terrain. Voici les principaux points à prendre en considération, pour vérifier les aplombs d’un cheval. Ces connaissances te seront également utiles pour réussir tes Galops de Pleine Nature.

Par Claude Lux

©FFE / N.Hodys ©Claude Lux ©COREN
CHEVAL DANS UN CARRÉ

Le cheval dans un carré

Le cheval adulte idéal s’inscrit dans un carré, le garrot à peu près à la même hauteur que la croupe. Cette hauteur doit être identique à la longueur entre la pointe de l’épaule et le ras de la fesse. Chez un jeune cheval qui n’a pas atteint sa taille définitive, la croupe pousse en alternance avec le garrot, ce qui peut le rendre disgracieux à certains stades de sa croissance. Elément important, le rein d’un bon cheval porteur doit être court et bien attaché. Non ensellé, son dos doit être harmonieusement tendu. Un garrot bien sorti maintient efficacement la selle en place. Sa poitrine profonde et ses naseaux bien ouverts, assurent une bonne ventilation. De longs crins au toupet et à la queue, le protègent des insectes. Enfin, la corne des sabots doit être lisse et dure pour assurer la solidité de la ferrure.

Aplombs réguliers

Cette expression désigne les bonnes orientations des membres ou des différentes parties qui le composent. Ils doivent être observés sur un terrain horizontal, le cheval étant présenté de face, de derrière et de profil à l’arrêt, puis au pas et au trot. Des membres bien verticaux déterminent des aplombs dits réguliers. Dans le cas d’une mauvaise orientation, on parle d’aplomb défectueux.

Une mauvaise orientation d’un membre ou d’une partie seulement, peut avoir des conséquences graves sur les articulations du cheval, créant une usure prématurée et des dangers pour son équilibre.

MEMBRES ANTÉRIEURS

Membres antérieurs

Vus de face, une ligne verticale doit passer par la pointe de l’épaule et diviser le sabot en deux parties égales. De profil, la verticale depuis le tiers postérieur de l’épaule doit diviser le membre en deux parties égales et tomber un peu en arrière des talons. Si cette verticale tombe sur le pied ou devant lui, le cheval est dit sous-lui du devant. Dans le cas inverse, il est campé du devant. Si le genou dépasse vers l’avant, le cheval est dit arqué ou brassicourt, ce qui nuit à la solidité de ces membres.

MEMBRES ANTÉRIEURS

Membres antérieurs et postérieurs

Un cheval trop serré du devant ou du derrière a les membres anormalement rapprochés. On dit que le cheval est panard lorsque les pinces des sabots sont dirigées vers l’extérieur. Il est cagneux dans le cas contraire, lorsque les pinces sont dirigées vers l’intérieur. Pour ne pas confondre, pense à : « panard comme le canard » !

CONSÉQUENCES DÉFAUTS D'APLOMB

Conséquences des défauts d’aplomb

Tout défaut d’aplomb, surtout sur des terrains accidentés et dans de fortes déclivités, peut faire trébucher le cheval, en chutant dangereusement. Un défaut d’aplomb peut également créer une usure prématurée des articulations. Ils provoquent également une usure inégale des fers et des chocs des pieds entre eux. Voici les principaux défauts à éviter, particulièrement chez un cheval de randonnée. Le cheval sous-lui du devant (voir définition plus haut) est enclin à trébucher, voire à tomber à genoux avec le danger que cela comporte, tant pour le cheval que pour le cavalier. Le cheval aux pieds droits et court jointés, dont les talons sont hauts et des paturons courts nuisent à son confort, contrairement à celui qui est long et bas jointé.

CHEVAL QUI FORGE

Le cheval arqué ou brassicourt manque d’équilibre, lorsque ses membres ne sont pas bien droits et que les genoux dépassent vers l’avant. Que ce soit aux antérieurs ou aux postérieurs, le cheval cagneux a tendance à s’atteindre, lorsque les sabots s’entrechoquent. Pareil pour les chevaux serrés du devant ou dont les jarrets sont clos. On dit que le cheval forge, lorsque le fer d’un postérieur vient frapper celui de l’antérieur correspondant, en émettant un bruit métallique. Ces chocs répétés nuisent à la solidité du fer.

DICO DU CAVALIER

De face et au trot, certains chevaux tournent un des pieds ou les deux vers l’extérieur. On dit alors qu’il billarde ce qui est surtout le cas des chevaux ibériques.

Cette expression bien connue des cavaliers signifie : enseigner à un jeune cheval les bases de son dressage, pour lui faire accepter d’être monté ou attelé. L’origine vient du fait que dans les premiers mois de sa vie, le poulain est couvert d’un poil épais appelé « bourre », qu’il va perdre progressivement. Une analogie est donc faite entre la perte naturelle de ces poils et le moment où il est prêt à recevoir les bases de son apprentissage. Dès l’âge de trois ans, les chevaux de sports sont présentés à des épreuves d’élevage. Avant d’accepter la selle, on leur apprend donc à se laisser mener en main à la longe et se laisser diriger aux longues rênes. Les méthodes de débourrages diffèrent, mais toutes consistent à faire accepter au cheval d’être monté et de répondre, même sommairement, aux actions de mains du cavalier. Il est préférable de le débourrer jeune, car au-delà de quatre ans, compte tenu de sa force, un cheval se soumet moins facilement. Un débourrage bien conduit et en douceur, met le jeune cheval en confiance en le préparant aux codes de communication donnés par les aides. C’est comme à l’école primaire, de bonnes bases sont nécessaires pour pouvoir progresser !

ASTUCE DE RANDONNEUR

Les endroits où le fer est usé, donnent de précieuses indications sur la manière de se déplacer du cheval. Une usure des pinces (avant du fer) indique que le cheval a tendance à laisser traîner ses antérieurs, peut-être à la suite d’un excès de fatigue. Une branche plus usée que l’autre nécessite certainement une correction d’aplomb par le maréchal-ferrant. Chaque fois que tu cures les pieds de ton cheval, sois attentif à l’usure des fers pour suivre son évolution. Si quelque chose te semble anormal, parles-en à ton guide de randonnée.