Les métiers de l’équitation

À l’heure des choix d’orientation, de nombreux jeunes s’interrogent sur les métiers de l’équitation. Le modèle de développement de l’équitation en France, rendu possible par une professionnalisation du secteur, offre des perspectives d’avenir aux élèves qui feront le choix d’entrer en formation lors de la rentrée prochaine.

Des métiers passion accessibles

Les poney-clubs et centres équestres proposent des métiers qui font sens. La proximité de la nature, le contact avec l’animal et le goût du partage avec les autres sont ce qui caractérisent les métiers de l’équitation. Ils sont en adéquation avec l’aspiration des jeunes générations à trouver un métier au sein duquel ils peuvent s’épanouir à titre personnel.

Avec plus de 180 000 emplois répartis en France, la filière équine offre des métiers extrêmement variés et à fort impact économique, social et environnemental. Entre tradition et modernité, sans stéréotypes de genre, les métiers de l’équitation s’adressent au plus grand nombre. Premier employeur du monde sportif, le secteur des établissements équestres est également le premier recruteur de la filière cheval avec 1 500 emplois à pourvoir chaque année.

Une formation pour chacun

Grâce à une offre de formations classiques ou ouvertes à l’apprentissage, chacun peut trouver la formation la plus adaptée à ses aspirations personnelles.

  • Animateur : Animer c’est donner l’âme, donc la vie. Par son enthousiasme, son dynamisme et sa faculté à entraîner les autres, l’animateur fait du club un lieu de vie attractif proche de la nature et des animaux.
  • Moniteur : Il enseigne des connaissances et des compétences équestres. Par sa capacité à animer et transmettre, il rend vivants les moments passés au club, à cheval comme à pied.
  • Accompagnateur : Aux côtés des cavaliers il les guide pour leur faire vivre pleinement à poney ou à cheval la découverte de la nature et du patrimoine.

En plus de conférer une très grande employabilité, le diplôme de moniteur (BPJEPS) et celui d’accompagnateur (ATE) sont d’un niveau équivalent au baccalauréat. Ils permettent, en cas de réorientation, de bénéficier d’un niveau Bac et ainsi de reprendre des études supérieures « classiques » auprès d’une université ou d’une école en lien ou non avec la filière. Les offres d’emplois en sortie de formation sont nombreuses et le taux d’insertion sur le marché du travail est élevé. Il devance celui des formations générales et technologiques et permet une excellente insertion dans la vie active.

Le nouveau site métiers

MÉTIER D'ANIMATEUR ÉQUESTRE

Afin d’aiguiller les futurs élèves en formation, la FFE vient de créer un site dédié aux métiers de l’équitation et à ses formations. Chaque formation ainsi que les conditions requises pour y accéder sont détaillées. La FFE met en place une démarche qualité pour accompagner les établissements de formation. Une carte interactive permet également de géolocaliser les centres de formations agréés par la FFE et le ministère des Sports.

Ce nouveau site permet d’accéder aux règlements, calendriers de formation et d’examen et formulaires d’inscription des diplômes fédéraux, mais également des stages enseignants et des programmes de formations continues et supérieures. Un espace d’information est aussi dédié à l’enseignement de l’équitation à l’étranger avec, entre autres, la description de la procédure pour obtenir son passeport d’enseignant international.


Découvrez les métiers de l’équitation, les formations et les stages sur metiers.ffe.com

Renseignements formations : contactez le 02 54 94 46 25 ou par mail à formation@ffe.com.

Crédit photo intro ©FFE-EB