Remise des diplômes de Maître randonneur

Invitation à découvrir le patrimoine naturel et culturel au rythme des pas des chevaux, le tourisme équestre séduit petits et grands, pour une évasion en lien avec la nature, de quelques heures ou de plusieurs jours. « Bien plus qu’une pratique, un mode de vie ! » est l’état d’esprit partagé par les passionnés d’itinérance à cheval – ou en attelage.

© FFE / FB

Des hommes et des femmes consacrent leur vie à promouvoir la pratique, proposer des produits adaptés pour goûter aux richesses de l’itinérance équestre, organiser de grands rassemblements, partager la culture de ce mouvement né en France, transmettre leur savoir, faire reconnaître les compétences spécifiques des diplômes de pratiquants et d’encadrants du tourisme équestre, défendre les intérêts des professionnels de ces activités…, œuvrant au rayonnement du tourisme équestre, en France et au-delà de nos frontières.

Le Comité National de Tourisme Equestre, organe dédié de la Fédération Française d’Equitation, a à cœur de saluer l’engagement de longue date de ces passionnés. Les administrateurs du CNTE ont ainsi souhaité remettre la distinction de Maître randonneur à cinq artisans du tourisme équestre.

Une cérémonie conviviale

La FFE-CNTE a ainsi invité Yannick GUYOT DE CAÏLA, Michel HINNIGER, Jean-Michel MILLECAMPS, Didier SIMONOT et Guy SEGOL à une cérémonie de remise du Maître randonneur, cet été à Paris.

Dans une ambiance conviviale, réunis dans un ancien chai réhabilité, les récipiendaires ont été accueillis par Serge LECOMTE, président de la FFE, Valérie DALODIER, présidente du CNTE, et Frédéric BOUIX, délégué général de la FFE et président de la Fédération Internationale de Tourisme Equestre.

Soulignant la reconnaissance d’une solide expérience et expertise en matière de tourisme équestre, longuement forgée au cours des décennies écoulées, que constitue cette distinction, Serge LECOMTE a remercié chacun pour son engagement en faveur du développement du tourisme équestre.

Valérie DALODIER, partageant une anecdote personnelle d’intronisation dans la grande famille du Tourisme équestre, a inscrit cette distinction comme héritage d’un patrimoine de connaissances à transmettre.

Jean-Pierre BLACHE, administrateur du CNTE et à l’initiative de cette mise à l’honneur sous sa présidence en 2020, s’est également adressé aux récipiendaires, en regrettant de n’avoir pu organiser ce rassemblement convivial jusque-là, en raison des contraintes sanitaires. Avec Carole DANGLARD, secrétaire générale, Tiphaine VERMEULEN et Abdelkader IKHLEF, administrateurs, il a vivement remercié chacun d’eux pour leur contribution au développement du tourisme équestre, sous toutes ses formes.

Frédéric BOUIX, délégué général de la FFE et président de la Fédération Internationale de Tourisme Equestre, a salué l’engagement des Maîtres randonneurs. « Nos diplômes de tourisme équestre, que ce soit ceux pour les pratiquants ou pour les encadrants, sont une vraie richesse pour nos activités. Ils servent de référence pour les autres pays et rayonnent à travers le monde » a-t-il rappelé.

« Les activités équestres se sont structurées grâce aux diplômes. Ceux de tourisme équestre sont aussi passeurs d’une véritable identité ! » a ajouté Serge LECOMTE.

Chaque récipiendaire s’est ensuite vu remettre son diplôme et son insigne de Maître randonneur.

Biographie des diplômés Maîtres randonneurs

©JSL

Yannick GUYOT DE CAÏLA

Passionné de cheval, Yannick GUYOT DE CAÏLA participe en 1967 à la création du Club Hippique de Paray-le-Monial où il assure la fonction de trésorier de l’association.     Après avoir créé un élevage à Orcilly, en Bourgogne-Franche Comté, il fonde en 1981 à Nochize le centre de tourisme équestre Le Moulin de Vaux, en mettant en valeur ce patrimoine datant du XIXème siècle, au bord de la rivière Arconce.

Guide de tourisme équestre, AQA Équitation de Tourisme Equestre, BPJEPS Tourisme équestre et AE, MATE, CQP ORE, Yannick a toujours été très impliqué dans le mouvement associatif et sportif. Membre du Comité Départemental de Tourisme Equestre depuis son origine, Secrétaire général, puis Président à la suite de Lucien FOURNEAU, il fut également Trésorier de l’Association Régionale de Tourisme Equestre ARTE Bourgogne.

Membre du Conseil d’administration de l’ANTE depuis 1984, il participe en 1986 à la création de la FFE, réunissant les 3 grandes familles de l’équitation – les Sports Equestres (FFSE), l’Equitation sur Poneys (Poney club de France) et le Tourisme Equestre (ANTE). Il restera membre du CA de la FFE jusqu’en 2002.

Depuis 1989, il est président du Syndicat National des Entreprises du Tourisme Equestre, œuvrant à la formation professionnelle, à la transmission des valeurs du Tourisme équestre aux nouvelles générations d’organisateurs, de guides ou d’accompagnateurs, ainsi qu’à la formation des cavaliers randonneurs.

©MH

Michel HINNIGER

Initialement maréchal ferrant, Michel HINNIGER a rejoint dès 1973 l’Association Nationale pour le Tourisme Equestre, à la création de sa ferme équestre au Noyer en Bauges, en Savoie.

Quelques années plus tard, il fonde le Centre équestre des Bauges, résolument orienté Tourisme équestre, et met en place avec deux amis les premiers concours du Cheval de randonnée, ancêtre du TREC.

Il est l’un des pionniers de la relance du ski-joëring en France, à l’origine de la création du Comité national du ski-joëring, et a contribué à l’élaboration du règlement de cette discipline.

Guide de tourisme équestre, organisateur du Rallye des Deux Savoie réunissant plus de 300 cavaliers, il a encadré plus de 1 500 journées de randonnée partout en France.

©GS

Guy SEGOL

Guy SEGOL a ouvert la ferme équestre de Mialaret en Corrèze il y a 35 ans. Il a passé son ATE en 1988 et s’est investi immédiatement au sein du CDTE 19, puis dans les associations de tourisme équestre tant au niveau départemental, régional que national : ATEL, CRTE Limousin, CNTE, CRE Limousin, CRTE et CRE Nouvelle-Aquitaine …

Impliqué dans la formation ATE, la promotion des activités de Tourisme équestre, et cavalier randonneur émérite – diplômé Guide de tourisme équestre en 1990 et BEES1 en 2003 – il n’a de cesse de découvrir et faire découvrir les chemins de France, de Tunisie, du Maroc, du Portugal, d’Espagne…

« Pour moi, ce ne sont pas les diplômes qui font la vie, mais plutôt la vie qui crée l’expérience et les qualifications. Merci au CNTE et à Jean-Pierre BLACHE, son président de l’époque, d’avoir reconnu cela, même si je n’ai jamais eu de prétention en la matière. La vie continue comme précédemment, en restant au service des touristes à cheval en privilégiant les joies que cela apporte aux uns et aux autres ! » a-t-il réagi.

©JMM

Jean-Michel MILLECAMPS

Dirigeant de la Société hippique de la Tanière en Ile-de-France depuis 1988, Jean-Michel MILLECAMPS a parcouru près de 100 000 km en randonnée, en tant qu’organisateur ou participant. Il fut également directeur de publication du magazine Randonner à Cheval, jusqu’en 2016.

Il s’est attaché, en plus des activités classiques de randonnée, à la création de réalisations originales très fortement empruntes des valeurs du Tourisme équestre français et à en divulguer les principes fondamentaux à l’intention du plus grand nombre.

L’Incroyable Chevauchée, historial des itinéraires du XVème siècle empruntés par Jeanne d’Arc, ou le Tour de France Equestre des Parcs naturels régionaux, avec ses 43 semaines de randonnée, 460 participants et 36 Parcs naturels visités, en sont une belle illustration.

©Cap Rando – AS

Didier SIMONOT

Après avoir obtenu son diplôme de guide de tourisme équestre, Didier SIMONOT décide en 1987, à 26 ans, de vivre de sa passion pour le cheval et le voyage, et achète une propriété dans le Luberon, le Mas de Recaute, pour créer Cap Rando.

Devenant rapidement le premier organisateur de voyages à cheval en Provence, il étend son offre en sélectionnant des partenaires en France et à l’étranger ; ses séjours sont revendus par la plupart des agences de voyages à cheval dans le monde.

Toujours dirigeant de sa structure et toujours Guide accompagnant les groupes toute l’année, et après des années et des milliers de kilomètres parcourus à cheval, Didier SIMONOT s’entoure de ses deux fils et d’une équipe de guides, tous des amis, passionnés par le cheval, le voyage mais aussi le partage et la convivialité, pour faire découvrir les richesses du tourisme équestre.

Témoignage

« Je suis honoré de recevoir le titre de Maître Randonneur.

Cette reconnaissance personnelle est également la reconnaissance d’un beau métier, et de tous les professionnels du voyage à cheval ! Le voyage à cheval s’inscrit tout particulièrement dans le « Tourisme Equestre » : la découverte de nos belles régions à cheval avec une clientèle exclusivement touristique !

C’est ce tourisme équestre qui m’a toujours passionné et j’ai toujours œuvré pour le défendre et le faire reconnaître en m’impliquant dans la vie fédérale en tant que Président du CDTE Vaucluse ou Vice-Président de l’ARTE Provence à certains moments, et dans la vie syndicale en tant que Président de l’ancien syndicat APTE France et actuellement Vice-Président du SNETE. Sans oublier les nombreux professionnels que j’ai pu former à ce beau métier !  

Merci à la FFE de prendre en compte notre profession bien spécifique, aider à sa promotion et son développement, développer la formation de professionnels répondant aux particularités et exigences de ce métier ». – Didier SIMONOT

En savoir plus sur le Comité National de Tourisme Equestre et ses actions de développement de l’équitation de pleine nature sur ffe.com/tourisme